CSSSPNQL Data Online

Bienvenue dans I-ZOOM : Outil de données en ligne!

I-ZOOM : Outil de données en ligne est un nouveau service en ligne offert par la CSSSPNQL en collaboration avec le Centre de gouvernance de l’information des Premières Nations (CGIPN), source privilégiée d’information sur les Premières Nations vivant dans les communautés et les collectivités nordiques au Canada. Cette nouvelle application offre un accès sans précédent aux données publiées par la CSSSPNQL sous forme de diagrammes, de tableaux et de graphiques, lesquels pourront être exportés et utilisés dans les présentations, les rapports et les documents, à commencer par l’Enquête régionale sur la santé des Premières Nations (ERS). Dans les mois à venir, la CSSSPNQL chargera l’application I-ZOOM : Outil de données en ligne avec d’autres données issues de l’Enquête régionale sur le développement de la petite enfance, l’éducation et l’emploi (EREEE) ainsi que de la troisième phase de l’ERS.

Toutes les données produites sont agrégées à l’échelle régionale et pondérées afin de représenter les communautés des Premières Nations à l’échelle du Québec. Il y a présentement 33 tableaux et 29 graphiques en ligne.

  • Activité physique : Basée sur la dépense énergétique (DE) totale calculée au moyen de la formule suivante :

    DE = Σ (Ni*Di*METi / 365 jours), où

    Ni = nombre d’occasions de l’activité i durant une année,

    Di = durée moyenne en heures de l’activité i,

    METi = valeur constante représentant la dépense d’énergie métabolique causée par l’activité i.

    La fréquence et la durée des activités physiques ont été rapportées pendant les 12 mois précédant le sondage, et la valeur de l’équivalent métabolique (valeur MET) de chaque activité a été établie de façon indépendante (Ainsworth et al., 2000). Les enfants dont la dépense énergétique était inférieure à 1,5 kcal/kg/jour étaient considérés comme inactifs, ceux dont la dépense énergétique se situait entre 1,5 kcal/kg/jour et 2,9 kcal/kg/jour étaient considérés comme modérément actifs, et ceux dont la dépense énergétique était de 3 kcal/kg/jour et plus étaient considérés comme actifs.

  • Coefficient de variation (CV) : Utilisé pour évaluer la variation dans une estimation, le CV est le rapport entre l’écart-type et l’estimation (p.ex., la moyenne ou la proportion). Les estimations dont le CV se situe entre 16,5 % et 33,3 % indiquent une variabilité d’échantillonnage de modérée à forte, et sont accompagnées d’un « E » indiquant qu’elles doivent être interprétées avec prudence. Les estimations dont le CV est supérieur à 33,3 % indiquent une variabilité d’échantillonnage extrême, et sont supprimées (comme l’indique la lettre « F »).

  • Dénominateur : Partie inférieure d’une fraction utilisée pour calculer un taux, une proportion ou un rapport. Dans une proportion, le dénominateur représente généralement la population, alors que dans un taux, le dénominateur représente la population (années-personnes) à risque. Par exemple, dans 1/2, le chiffre 2 est le dénominateur.

  • Distribution : En épidémiologie, fréquence et modèle des caractéristiques et événements au sein d’une population. En statistique, fréquence observée ou théorique des valeurs d’une variable.

  • E : Les estimations dont le CV se situe entre 16,5 % et 33,3 % indiquent une variabilité d’échantillonnage de modérée à forte, et sont accompagnées d’un « E » indiquant qu’elles doivent être interprétées avec prudence.

  • Écart-type : Mesure des écarts par rapport à la moyenne. Il s’agit de la mesure de dispersion la plus couramment utilisée pour la distribution des fréquences; elle équivaut à la racine carrée positive de l’écart. Un grand écart-type signifie que les points de données sont dispersés, alors qu’un petit écart-type signifie que les points de données sont regroupés autour de la moyenne (c.-à-d. une estimation plus précise). 68 % des valeurs se situent à un écart-type de la moyenne, et 95 % des valeurs se situent à deux écarts-types de la moyenne.

  • Erreur-type : Écart-type d’une distribution théorique des estimations fondées sur un échantillon par rapport aux données démographiques réelles.

  • F : Les estimations sont supprimées en raison de leur faible taille (n < 5) ou d’une variabilité d’échantillonnage très élevée (CV > 33,3 %).

  • Fréquence : Nombre de fois où une chose se produit à un point particulier ou sur une période de temps donnée. Par exemple, le nombre d’accidents de voiture survenus au cours de la dernière année (« la fréquence des accidents de voiture survenus à Sackville durant la dernière année était de 64 »).

  • IMC : Voir Indice de masse corporelle (IMC).

  • Indice de masse corporelle (IMC) : Mesure du poids et de la taille d’une personne utilisée pour classer les gens dans les catégories suivantes : maigreur (IMC inférieur à 18,5), poids normal (IMC entre 18,5 et 24,9), embonpoint (IMC entre 25 et 29,9) et obésité (IMC de 30 et plus). L’une des grandes lacunes de l’IMC est qu’il ne fait aucune distinction entre la masse graisseuse et la masse musculaire (cette dernière étant plus lourde que la masse graisseuse).

  • Intervalle de confiance (IC) : Parfois appelé le « plus ou moins » accompagnant une statistique. L’IC représente une gamme de valeurs possibles pour l’estimation, dans une certaine probabilité. La probabilité indiquée est appelée le niveau de confiance (généralement de 95 %), et les extrémités de l’intervalle de confiance sont appelées les limites de confiance.

  • Limite de confiance : Valeur minimale ou maximale d’un intervalle de confiance. Dans l’exemple de 120 ± 39,2 ci-dessus, les limites de confiance sont de 80,8 lb (120 - 39,2) et 159,2 lb (120 + 39,2). Par conséquent, 95 % des données se situent dans l’intervalle de 80,8 lb à 159,2 lb, et la moyenne est de 120 lb.

  • Médiane : Mesure de la tendance centrale qui divise une série de données en deux parties égales. Lorsque les données sont triées par ordre croissant, il s’agit du nombre central; la moitié des valeurs sont supérieures à ce nombre, et l’autre moitié des valeurs sont inférieures.

  • Moyenne : Mesure de la tendance centrale, calculée en additionnant toutes les valeurs individuelles dans un groupe de mesures et en divisant la somme obtenue par le nombre de valeurs dans le groupe.

  • « n » : Désigne généralement la taille de l’échantillon (c.-à-d. le nombre de personnes ayant répondu à une question donnée).

  • « N » (n majuscule) : Désigne généralement la population totale.

  • Poids à la naissance (élevé/faible) : Le poids de naissance est considéré « élevé » s’il est égal ou supérieur à 4 kg (8 livres et 12 onces), et « faible » s’il est inférieur ou égal à 2,5 kg (5 livres et 7 onces).

  • Pourcentage : Fraction ou rapport dont le dénominateur est 100. Par exemple, 0,98 équivaut à un pourcentage de 98, ou à 98 pour cent (%).

  • Prévalence : Proportion de la population présentant une affection donnée (généralement une maladie ou un facteur de risque comme le tabagisme ou l’utilisation de la ceinture de sécurité). Elle est obtenue en comparant le nombre de personnes touchées par l’affection en question avec le nombre total de personnes à l’étude, et s’exprime généralement sous la forme d’une fraction, d’un pourcentage, ou comme le nombre de cas par 10 000 ou 100 000 personnes.

  • Proportion : Type de rapport dans lequel le numérateur est inclus dans le dénominateur. Comparaison d’une partie par rapport à l’ensemble, exprimée sous la forme d’une « fraction décimale » (p. ex. 0,2), d’une fraction (1/5) ou d’un pourcentage (20 %).

  • Signification (ou différence) statistique : La différence entre les groupes ou catégories est considérée comme statistiquement significative si les intervalles de confiance à 95 % des estimations ne se chevauchent pas, après correction de Bonferroni. Les intervalles de confiance ont été rapportés au moyen d’une plage (p. ex., IC À 95 % : 87,5-91,5) ou d’un plus ou moins (p. ex., IC à 95 % : +/- 2,0).

  • Taux ajusté selon l’âge (standardisé pour l’âge) : Taux statistiquement modifié afin d’éliminer l’effet des différentes distributions par âge au sein de différentes populations. Il permet de comparer les taux entre les régions qui ont différentes distributions par âge (une région comptant une plus grande population de personnes âgées aura des taux de morbidité plus élevés simplement parce que le nombre de personnes susceptibles d’avoir une maladie est plus élevé).

  • Taux brut : Le nombre d’événements dans une période de temps donnée divisé par la population à risque produit des taux bruts. Le résultat est multiplié par une constante (normalement de 1 000 ou 100 000) pour faciliter la présentation. Les taux bruts courants sont les taux de natalité, de mortalité, de nuptialité et de divortialité.

  • Taux spécifique au sexe : Taux spécifique aux hommes ou aux femmes.

  • Taux spécifique selon l’âge : Taux limité à un groupe d’âge particulier. Le numérateur est le nombre de décès ou de personnes présentant l’affection ou la maladie dans ce groupe d’âge, et le dénominateur est le nombre de personnes de ce groupe d’âge au sein de la population (p. ex., le taux de diabète chez les personnes âgées de 55 à 65 ans).

  • Test du chi carré : Le chi carré est un test statistique couramment utilisé pour comparer les données observées avec les données attendues en fonction d’une hypothèse donnée. Par exemple, si, selon les lois de Mendel, vous prévoyez que 10 des 20 descendants d’un couple donné seront de sexe masculin, et que le nombre de descendants masculins observé est de huit, vous voudrez peut-être en savoir plus à propos de la « qualité de l’ajustement » entre le résultat observé et le résultat attendu. Les écarts (différence entre le résultat observé et le résultat attendu) sont-ils le fruit du hasard ou sont-ils la conséquence d’autres facteurs? Combien d’écart doit-il y avoir avant que vous, l'enquêteur, puissiez conclure qu’un facteur autre que la chance entre en ligne de compte, et avant que le résultat observé diffère du résultat attendu? Le test du chi carré teste ce que les scientifiques appellent l’hypothèse nulle, c’est-à-dire une hypothèse selon laquelle il n’y a aucune différente significative entre le résultat attendu et le résultat observé.

  • Variance : Mesure de la dispersion représentée par un ensemble d’observations, définie par la somme des carrés des écarts par rapport à la moyenne divisée par le nombre de degrés de liberté dans l’ensemble des observations.

Comment utiliser l’application Données en ligne de la CSSSPNQL
  1. Entrez des mots-clés (p. ex. Assiduité scolaire) dans le champ de recherche "Filtrer par mot-clé" situé dans la partie supérieure gauche de l’écran, OU sélectionnez un thème dans le répertoire à gauche (p. ex. Éducation et langues).
  2. Sélectionnez un indicateur sous le thème choisi (p. ex. Assiduité scolaire).
  3. Une fois que vous avez cliqué sur l’indicateur, le symbole Add s’affiche. Cliquez sur ce symbole si vous voulez ajouter un diagramme, un tableau ou un graphique à l’espace de travail à droite. Vous pouvez ajouter à l’espace de travail autant de diagrammes, de tableaux et de graphiques que vous le souhaitez.
  4. Pour enregistrer l’espace de travail, cliquez sur le bouton avec l’icône d’enregistrement Save de la barre d’outils située dans la partie supérieure droite de votre espace de travail. Une fenêtre de dialogue s’affichera.
  5. Dans la fenêtre de dialogue, donnez un nom à votre espace de travail ou sélectionnez un espace de travail enregistré précédemment, puis cliquez sur le bouton "Enregistrer l’espace de travail" au bas de la fenêtre. Si des changements n’ont pas été enregistrés dans l’espace de travail, le bouton d’enregistrement deviendra rouge.
  6. Pour charger un espace de travail enregistré précédemment, cliquez sur le bouton avec l’icône de dossier Load. Dans la fenêtre de dialogue qui s’affiche, sélectionnez dans la liste un espace de travail enregistré précédemment et cliquez sur le bouton "Charger l’espace de travail" au bas de la fenêtre.
  7. Vous pouvez exporter au format PDF l’espace de travail ouvert en cliquant sur le bouton "Exporter en PDF", ou l’envoyer à une imprimante en cliquant sur le bouton avec l’icône d’imprimante Print dans la barre d’outils.
  8. En tout temps, vous pouvez vider votre espace de travail en cliquant sur le bouton avec le symbole Clear dans la barre d’outils.
Navigateurs compatibles

L’application Données en ligne de la CSSSPNQL a été testée avec succès à l’aide des navigateurs suivants : IE 7+, Firefox 2.0+, Safari 3+ et Chrome 8+.

Veuillez prendre note que l’exportation de graphiques au format PDF n’est pas prise en charge par IE 8 et les versions antérieures.

Exigences

Si vous voulez être en mesure d’utiliser toutes les fonctions de l’application Données en ligne de la CSSSPNQL, les cookies et JavaScript doivent être activés dans votre navigateur.

À noter également que lorsque vous enregistrez un espace de travail, celui-ci est stocké localement grâce aux cookies. Cette façon de faire devrait être considérée uniquement comme un moyen temporaire d’enregistrer votre travail.

Avis de non-responsabilité

La CSSSPNQL n’assume aucune responsabilité à l’égard des utilisateurs de ces données, ou de toute autre partie, relativement aux pertes ou aux dommages, consécutifs ou autres, découlant de l’utilisation, de la manipulation ou de la modification de données. Les utilisateurs sont encouragés à interpréter les résultats avec précaution et à tenir compte des notes complémentaires.

Si vous relevez des erreurs ou des omissions, veuillez nous en informer à info@cssspnql.com.